Vin Sauces Laitue Froment Écrevisse Dinde Grenouilles Cochon Chou-fleur

Bierce (Ambrose)

Le dictionnaire du diable

Bierce (ambrose)
Bierce (Ambrose) - vin, sauces, laitue, froment, écrevisse, dinde, grenouilles, cochon, chou-fleur

Ambrose Gwinnett Bierce

Écrivain et journaliste américain (1842 - 1914). Il est essentiellement connu comme l'auteur du Dictionnaire du Diable et de nouvelles d'humour noir, dont la plus célèbre est Ce qui se passa sur le pont de Owl Creek..

Dictionnaire du diable

(Editions Bibliothèques étrangère)

Abdomen n. Temple du dieu Estomac, dans l'adoration duquel, et selon certains rites, tous les hommes dignes de ce nom se doivent de s'engager. Pour les femmes, cette religion antique ne demande qu'une allégeance de principe. Elles officient quelquefois à l'autel, sans grand cœur et sans grand talent, et ne connaissent pas cette véritable dévotion que professent les hommes pour cette religion essentielle. Si la femme avait carte blanche sur les affaires du monde, la race serait vite granivore.

Adonner à la boisson (s') v. Biberonner, s'imbiber, se pincer, se noircir, lever le coude, se piquer la fraise, s'arroser la dalle en pente. Au niveau de l'individu, c'est une pratique qui est regardée avec une certaine désapprobation, mais les nations qui consomment de l'alcool restent à l'avant garde de la civilisation et du pouvoir. Quand ils se mesurent aux soiffards de Chrétiens, les sobres Mahométans tombent comme le foin devant la faux. En Inde, cent mille Anglais mangeurs de rosbif et buveurs de brandy-soda tiennent sous leur coupe deux cent cinquante millions de végétariens abstinents, qui sont pourtant de la même race aryenne. Avec quelle gracieuse aisance l'Américain amateur de Whisky n'a-t-il pas jeté hors de ses possessions le tempérant Espagnol ! Depuis le temps où les fous furieux ravagèrent toutes les côtes de l'Europe de l'ouest et s'enivrèrent dans chaque port conquis, c'est toujours la même histoire: en tous lieux, les nations où l'on boit à l'excès se distinguent par leur capacité à se battre assez bien et pas trop honnêtement. C'est pourquoi les estimables vieilles dames qui ont aboli les cantines de l'armée américaine peuvent à juste titre se vanter d'avoir très exactement renforcé la capacité militaire de la nation.

Appât n. Sorte de préparation qui rend l'hameçon plus agréable au goût. La meilleure recette est la beauté.

Appétit n. Instinct délibérément implanté par la Providence afin de servir la Muse du Travail

Bacchus n. Divinité complaisante inventée par les anciens pour excuser leurs excès de boisson.

"Comment serait-ce un péché
Quand c'est pour la dévotion
Que l'on doit au dieu Bacchus
Que l'alcool nous investit
Et qu'il nous anéantit"
Jorace

Bâfrer v. Dîner.

Bouche n. Pour l'homme, entrée des choses de l'âme, pour la femme, sortie des choses du coeur.

Cannibale n. Gastronome de l'ancienne mode qui reste attaché aux saveurs simples et qui milite pour l'alimentation naturelle pré-porcine.

Carnivore adj. Qui s'adonne à l'action cruelle de manger l'infortuné végétal, ainsi que ses usufruitiers et continuateurs.

Chair n. Seconde personne de la païenne Trinité.

Chou-fleur n.Légume potager à peu près aussi gros et aussi réfléchi que la cervelle d'un homme. Le chou-fleur doit son nom à l'empereur chinois Chou F'Leu qui, en accédant à son trône, institua un Haut Conseil de l'empire rassemblant les ministres de son prédécesseur et les choux-fleurs des jardins impériaux. Quand une décision quelconque dans la politique du prince se révélait être une monumentale erreur, il était annoncé en grande pompe que des têtes étaient tombées au Haut Conseil, et cela calmait des esprits

Cochonn. Animal (Porcus omnivorus) Étonnamment proche de la race humaine par la vivacité et la splendeur de son appétit, qui néanmoins lui est inférieur dans sa portée, car il n'inclut pas le cochon.

Comestible adj. Susceptible d'être mangé et digérer comme un ver pour un crapaud pour un serpent, un serpent pour un cochon, un cochon pour l'homme et l'homme pour un ver

Déjeuner n. Breakfast pour un Américain qui a séjourné à Paris. Prononciations variées.

Digestion n. Transformation de victuailles en énergie. Quand la fonction est défectueuse, le processus ne donne que du fiel - constatation qui a fait supposer à ce vieux farceur de Dr . Jeremiah Blenn que les dames étaient plus volontiers sujettes à la dyspepsie que les hommes.

Dinde n. Gros oiseau dont la chair, quand on la mange à l'occasion de certains anniversaires religieux, a des vertus de ferveur et de grâces. Incidemment, c'est un excellent mets.

Écrevisse n. Petit crustacé qui ressemble au homard mais en plus indigeste

Foie n. Gros organe rouge intentionnellement fourni par la nature pour se faire de la bile. Les sentiments et les émotions , dont chaque anatomiste littéraire sait maintenant qu'ils résident dans le cœur, étaient autrefois supposés infester le foie; et même Gascoygne, parlant de la facette émotionnelle de la nature humaine l'appelait "notre part hépatique". Le foie est le plus beau don que le ciel fit à l'oie; sans lui, cet oiseau serait incapable de nous fournir le pâté de Strasbourg.

Fourchette n. Instrument dont la destination première est de déposer des animaux morts dans la bouche. C'est le couteau qui,à l'origine, était employé pour cet usage, et il conserve pour certaines personnes la prépondérance sur l'autre couvert, qu'elles ne rejettent cependant pas, mais qu'elles préfèrent utiliser pour charger le couteau. L'immunité dont semblent jouir ces individus, qui n'ont pas été sur le champ frappés de mort subite, est l'une des preuves les plus incontestables de la pitié du Très-Haut pour ceux qui le haïssent.

Froment n. Céréale dont on peut tirer un wiskey raisonnablement bon, non sans se donner un peu de mal, et qui permet également de faire du pain. Les Français sont réputés pour être les plus gros mangeurs de pain per capita avant toutes les autres populations , ce qui est naturel, car ils sont les seuls à savoir donner du goût à cette pâte cuite.

Glouton n. Personne qui échappe aux maux de la modération en se livrant à la dyspepsie.

Grenouille n. Reptile muni de pattes comestibles. La première mention de cet animal dans la littérature profane date, chez Homère, du récit de la guerre des grenouilles et des souris.(...)

Hachis x. IL n'y a pas de définition pour ce mot- personne ne sait ce que hachis peut bien être.

Indigestion n. Mal que le patient et ses amis mélangent fréquemment avec des convictions d'une foi profonde et le souci du salut de l'humanité. Ainsi le premier primitif Homme rouge de l'ouest déclare non sans, il faut l'avouer une certaine rigueur: "Panse garnie, petite prière; grosse colique, loué soit Dieu."

Laitue n. Herbe du genre lactuta, " à travers laquelle" dit le pieux gastronome Hengist Pelly, "Dieu se plaît à récompenser le bon et à punir le méchant. Car par sa vertu l'homme juste discerne une manière de lui composer un assaisonnement à l'appétence duquel aspirent une multitude de savoureux condiments, liés entre eux par une quantité suffisante d'huile,
l'ensemble faisant chanter le cœur du bienheureux et apportant la lumière sur son visage. Tandis que la personne indigne sombre au contraire dans la tentation de consommer la laitue sans huile, sans moutarde, sans œuf, sans sel ni ail, mais avec une misérable giclée de vinaigre gâtée par du sucre. D'où il s'ensuit que la mauvaise personne se retrouve transpercée par d'abominables douleurs dans les boyaux, et qu'elle chante sa petite "chanson"Laurier n. Le laurus, végétal dédié à Appolon, et défolié autrefois pour couronner le front des vainqueurs et autres poètes bien côtés en cour (Vide supra)

Manger v . Accomplir successivement (et avec succès) les fonctions de mastication et déglutition.

Pâté n. Agent annonciateur d'une conclusion qui a pour nom indigestion

Satiété n. La sensation que quelqu'un éprouve pour son assiette après avoir mangé tout son content, Madame.

Sauce n . Le plus incontestable des repères de la civilisation et de l'élévation de l'esprit. Un peuple qui n'a pas de sauces possède un milliers de vices; un peuple qui n'a qu'une sauce n'en possède que neuf cent-quatre-vingt-dix-neuf. Pour chaque sauce inventée et passée dans les mœurs, un péché est enlevé et pardonné.

Vin n. Jus de la vigne fermenté connu par les Ligues de Femmes Chrétiennes comme une "boisson", quelquefois comme "du rhum". Le vin, Madame, est pratiquement le plus beau cadeau que Dieu fit à l'homme.

Voir aussi

Bête comme chou-fleur recettes
Bête comme chou-fleur

Le chou aux beaux petits bouquets blancs.

Une petite bolée de cidre ? recettes
Une petite bolée de cidre ?

Une boisson normande qui apporte des saveurs fruitées à de nombreux plats.

Gelée de Sauternes vidéo
Gelée de Sauternes

Une autre façon de servir un Sauternes avec le foie gras... ou le faux gras !

Coq au vin technique
Coq au vin
Velouté Dubarry technique
Velouté Dubarry

Velouté à base de chou-fleur.

Roll'dinde le cordon bleu maison recette
Roll'dinde le cordon bleu maison

Une recette de cordon bleu maison roulé pour le pique-nique.

Dinde aux pommes et marrons recette
Dinde aux pommes et marrons

un plat de fête !

Chou-fleur parmesane recette
Chou-fleur parmesane

Dans une recette de chou-fleur parmesane vous vous en doutez, il y...