Les blancs

Cuire dans un blanc

Préparation de la recette

Le guide culinaire ne s’étend pas sur le sujet et le décrit ainsi :
Blanc pour Viandes et certains légumes.
Cette préparation n'a par elle-même aucune valeur culinaire, elle n'est qu'un facteur de cuisson et a uniquement pour but de conserver blanches les substances qui sont plongées dedans.
Pour quelque substance que ce soit, le Blanc doit être porté à l'ébullition avant de la recevoir, puis recouvert d'une couche de graisse qui forme isolant, et s'oppose à ce que les substances en cuisson reçoivent le contact de l'air qui les ferait noircir.

Préparation :
Délayer à l'eau froide une forte cuillerée de farine par litre d'eau;
Saler à raison de 6 grammes au litre
Aciduler de 2 cuillerées de vinaigre par litre et faire prendre l'ébullition.
Ajouter : 1 oignon piqué d'un clou de girofle, 1 bouquet garni, l'élément à cuire, la graisse destinée à former isolant (laquelle peut être de la graisse de rognon de bœuf ou de veau, crue, hachée finement et, au besoin, préalablement dégorgée à l'eau froide.).
Lorsque le Blanc est destiné à une cuisson de légumes, le vinaigre est remplacé avantageusement par du jus de citron.

Schématiquement, la graisse, huile ou beurre seront choisis en fonction de la saveur attendue. Aujourd’hui on emploie plus simplement de l’huile pour les blancs destinés à cuire céleri et fond d’artichauts; et le beurre pour les champignons, la cervelle. On peut aussi blanchir les ris de veau dans un blanc pour éviter qu’ils ne deviennent gris.

En ce qui me concerne j’emploie ces différents blancs dans cette proportion : 2 litres d'eau - 1 bonne pincée de sel - 1/2 jus de citron - 1 dl d'huile - 1 cuiller à soupe de farine
Pour la cuisson des cœurs d’artichauts (tournés avec le foin et la naissance des feuilles) : eau - sel - citron - huile - farine
Pour les champignons : Eau - Beurre - Sel - Jus de citron
Pour les cervelles : Eau - Citron - Beurre - Sel (je n’utilise pas de garniture aromatique la cuisson étant trop rapide)
Pour les abats blancs : tête de veau, ris, langue, pieds de mouton, crêtes de coq) : Eau - vinaigre - huile - sel - farine - oignons piqué de clous de girofle - bouquet garni - garniture aromatique.

Quelques mots sur la recette

Les blancs sont utilisés en cuisine classique et gastronomique pour éviter les différentes oxydation apparaissant lors de la cuisson. Il n’existe donc pas un seul type de blanc mais bien plusieurs spécifiques aux produits traités. On le décrit souvent comme un court bouillon.
L’eau cuit, le sel assaisonne, la farine délayée sans grumeaux opacifie l’eau (lumière), l’huile forme un film protecteur (air ambiant), l’acide protège contre l’oxydation. La cuisson se fait départ bouillant et après immersion à ébullition lente et contrôlée. Le blanc n’a pas vocation à être servi.

Accords

 musique

Le blanc se prépare en écoutant : Françafrique et Où veux tu que j’aille de Tiken Jah Fakoly.

Voir aussi

Affûtage des couteaux vidéo
Affûtage des couteaux

Conseils pour un bon affûtage des couteaux par un rémouleur professionnel.

Tailler une carotte en julienne vidéo
Tailler une carotte en julienne

Pour garniture de potages et consommés.

Le potager d'un curieux bibliothèque
Le potager d'un curieux

Histoire, culture et usage de 250 plantes comestibles peu connues ou inconnues.

Les champignons de Paris produits
Les champignons de Paris

L'Agaricus bisporus ou champignon de couche blanc ou blond.

A chaque chou sa nationalité ! recettes
A chaque chou sa nationalité !

De Bruxelles ou chinois, on ne le mange pas de la même façon !

Ce serait bette de s'en passer ! recettes
Ce serait bette de s'en passer !

Crues ou cuites, en salade ou dans un gratin, on craque pour les blettes.

Moules farcies au beurre d'ail technique
Moules farcies au beurre d'ail

En entrée chaude ou à l'apéritif.

Commentaires

Rejoignez le Club Chef Simon pour commenter : inscription gratuite en quelques instants !
william

william

12 déc. 2015 à 12:21

Bonjour chef mes blanc de cuisson sont très aromatisé et on une grande valeur culinaire car il donne du gout !! a la tête de veaux ,aux pied !!je les fait cuire 2 h avant d'y mettre mes produits.
Cordialement chef
William peloin

Plus de recettes

En ce moment

La saucisse de Morteau est au menu du jour
La saucisse de Morteau est au menu du jour
Un produit de terroir d'exception bénéficiant d'une IGP depuis 2010.
Sept recettes de gourmandises industrielles faites maison
Sept recettes de gourmandises industrielles faites maison
On oublie les goûters industriels et on se fait plaisir avec ces réalisations.
Des recettes qui vous en bouchent un coing
Des recettes qui vous en bouchent un coing
En dessert, bien sur et pour accompagner le canard, surtout !