Les Gourmands disent - Page 7

Recettes de Les Gourmands disent

Flan aux poireaux.
Flan aux poireaux.

[Anti-Gaspi!][Vite fait, bien fait!] Un soir de « feignasses » et, un restant de poireaux cuit vapeur nous a inspiré cette petite recette de flan aux poireaux.

Queue lotte et fenouil.
Queue lotte et fenouil.

[Simple & gourmand!] Simplissime, légère et, gourmande! C’est ainsi que nous qualifierons cette recette. La lotte [ou baudroie, si vous préférez!] est un poisson à la chair ferme. Nous la cuisinons généralement au four piquée d’ail et, arrosée d’huile d’olive. Pour cette suggestion, nous l’avons accompagné de fenouil; l’allier idéal des poissons et, de quelques olives noires. La photo n’est pas hyper géniale mais le goût est au rendez-vous…

Petite salade détox et croquante.
Petite salade détox et croquante.

[Légèreté express!] Une bonne assiette n’est pas forcément une assiette compliquée. C’est celle qui répond aux envies du moment, qui a le petit truc en plus. Comme une envie de légèreté! Nous avons improvisé une petite salade avec quelques légumes frais.

1 coup de coeur
Risotto aux crevettes et curcuma.
Risotto aux crevettes et curcuma.

[Risotto mania] Le risotto est l’un de nos plats préférés. Il se décline de tellement de manières que l’on peut varier les plaisirs. Vous trouverez d’ailleurs plus de 40 recettes différentes sur notre blog Pour cette suggestion, nous avons choisi de belles crevettes et, utilisé du curcuma. Le curcuma est un épice plein de qualités. Si on peut se régaler tout en se faisant du bien! Pourquoi s’en priver?

Coquilles Saint-Jacques et risotto au safran.
Coquilles saint-jacques et risotto au safran.

La saison des Saint-Jacques bât son plein et, sur nos marchés, on les trouve dans leur coquilles.

Poulet au vin jaune et morilles.
Poulet au vin jaune et morilles.

En quelque sorte, nous avons laissé mijoter cette recette dans notre grimoire. Nous voulions vous partager un peu de sa magie… Certaines de nos recettes sont portées par des souvenirs bien gravés dans le passé. D’autres sont plus fraîchement inscrites dans nos mémoires et, alors promises [peut-être] à devenir de grands classiques. Toutes ces recettes d’hier, d’aujourd’hui [et, de demain] ont en commun des moments de partage. Même si le plaisir de se régaler reste égoïste, la cuisine n’est-elle pas affaire de partage d’émotions? Celle-ci a une saveur particulière qui n’est pas uniquement liée aux morilles qu’elle met en scène. Elle fut, pour ainsi dire, la première que j’entrepris de cuisiner pour celle qui partage aujourd’hui ma vie. Stoppons les violons! Il nous est tous arrivés de vouloir tenter la surprise, de se donner tout le mal possible pour faire le mieux, le meilleur. On se souvient être passé par tous les stades. Dans quelle galère me suis-je donc embarqué? Le plat surgelé, ou pris chez le traiteur du coin, aurait été pas mal non plus? Et, puis un peu comme dans les jolies histoires, sans trop savoir pourquoi, le résultat tant attendu n’est finalement pas si éloigné de ce que nous avions réalisé. Il y a peut-être un peu de magie? Ou, plutôt un peu de technique et, surtout beaucoup d’aide…

Fondant chocolat marron.
Fondant chocolat marron.

[Fondre de plaisir!] Devant nous un [trop] petit rectangle de 3 cm sur 8 cm, moyennement épais… Cuillère en main, on fait durer le plaisir en calculant combien [environ] de cuillères, il nous faudra pour [en faim] en venir à bout. Cuillère à café ou cuillère à moka? Histoire de faire durer le plaisir? Vient enfin le premier coup de cuillère. Il rompt l’équilibre, l’esthétique. Déjà le rectangle n’est plus le même…plus petit [si petit!]. Le verdict en bouche n’est pas là pour arranger les choses et, déjà alors que la première bouchée libère toutes ses saveurs, on lorgne sur la seconde… On lutte pour que ce rectangle ne s’efface pas trop vite… Et, dire que notre voisin de table avait le même! Plus gros d’ailleurs…si nos souvenirs sont bons? Comment avons-nous pu laisser passer cela? On se rattrape à notre manière [un peu mesquin..peut-être?]. Qui sera celui de nous deux qui aura le privilège de la dernière cuillère? A ce coup là, on jette [rapidement] l’éponge. On est gourmand et,…on assume. D’ailleurs, il y a d’autres rectangles…et, puis la recette est si simple…Si si vous verrez!

Pickles
Pickles

[Pickles!] Après avoir préparé nos cornichons, nous nous sommes lancés dans la préparation de petits poivrons au vinaigre. Nous avons la chance de trouver parfois en saison de petits spécimens que l’on nomme sur nos marchés les « ampuisets », en lien avec la ville voisine d’Ampuis que l’on connaît peut-être davantage pour ses célèbres vins de la Côte Rôtie, pour ne citer qu’eux! Ces petits poivrons ont une chair fine. Aussi, nous n’aurons pas besoin de les peler.

Crème de potimarron aux échalotes et ail noir
Crème de potimarron aux échalotes et ail noir

Nous avons cuisiné un potimarron avec un peu d’ail noir. L’ail noir a plein de vertus. L’ail noir est obtenu à partir de têtes d’ail que l’on fait vieillir pendant des durées allant de 1 à plusieurs mois dans des conditions de haute température [70°C] et de forte humidité. Cette opération permet de dégrader les composés qui sont responsables de l’odeur forte et caractéristique de l’ail frais et, de le rendre plus digeste aussi. L’ail ainsi traitée a une odeur un peu caramélisée et, un goût aigre-doux. Nous avons aussi ajouté pleins d’échalotes.

Noël is back!
Noël is back!

[Prenons de l’avance…] Encore une année que nous n’avons pas vu passée. Et, nous voilà [déjà] à un mois de Noël! Noël apporte beaucoup de joies mais…génère aussi pas mal de stress! Sans parler des cadeaux, le choix d’un menu de fêtes n’est pas une mince affaire.

Pomme au four
Pomme au four

[Plaisir régressif!] Nous aimons tous ces desserts qui ne demandent pas forcément de technique et, qui renvoient à notre enfance. La pomme cuite au four fait partie de ceux-ci. Et, parmi les ustensiles de cuisine, le vide-trognon fait partie des « must have » pour gourmand « régressif ». En avant, pour le déroulé de la recette…

Pavé de foie de veau en cocotte. Sauce aux échalotes et à l’estragon.
Pavé de foie de veau en cocotte. sauce aux échalotes et à l’estragon.

[Amateurs d’abats!][Inspiration Bernard Loiseau] A notre grand desespoir, il est plutôt rare de trouver du foie de veau en pavé. Qu’ont-ils tous ces bouchers à vouloir découper tout en petits bouts. Nous avons essuyé plusieurs refus jusqu’à « pousser la porte » de la boucherie de Didier Massot (Halles Paul Bocuse – Lyon). Il faut dire qu’il s’agit d’un MOF. Boucher, tripier sont des métiers. Nous sommes repartis avec 2 jolis pavés [200 g environ chacun d’une belle couleur rosée clair. Le foie de veau fait partie des abats de choix. La cuisson en cocotte permet d’avoir une cuisson assez uniforme et de ne pas dessécher la viande. Nous avons ajouté à notre sauce un peu d’estragon pour une petite touche parfumée. L’estragon se marie bien avec les abats. Nous ne saurions conseiller aux amateurs de rognons notre délicieuse recette de rognon grillé à la moutarde et à l’estragon; une inspiration Alain Ducasse!