1. Accueil>
  2. Culture>
  3. Littérature

Dugléré (Adolphe)

Dugléré (Adolphe)

Dugléré (Adolphe)

Adolphe Dugléré

Cuisinier français, né à Bordeaux le 3 juin 1805. Il est l'élève de l'illustre Carême qui officie à l'époque comme chef des cuisines du baron Rothschild et il y travaillera jusqu'en 1848.

Il reprend ensuite la direction des cuisines du restaurant "Les Frères Provençaux" au Palais Royal et en 1866, il devient chef cuisinier du "Café Anglais" auquel son nom reste attaché.
A l'époque le "Café Anglais" est à la mode et ses salons particuliers accueillent une clientèle aisée accompagnée de "cocottes".
C'est d'ailleurs pour une de ces fameuses courtisanes du second empire, Anna Deslions, que Dugléré va créer les " Pommes Anna".

On le décrit comme un chef taciturne et sévère qui exige des matières premières de qualité et qui a le plus grand mépris pour les ivrognes, nombreux dans cette profession, ainsi que pour les fumeurs de tabac (il interdit à ses élèves de fumer même en dehors du travail).
Il est aussi un homme cultivé, auprès de qui, Alexandre Dumas père prendra conseil à plusieurs reprises pour son Dictionnaire de cuisine. Il meurt le 4 avril 1884 à Paris.

Des préparations toujours enseignées en école hôtelière

Pourtant on ne connait que peu de choses sur lui puisqu'il ne nous a laissé aucune publication, mais son nom reste attaché à de nombreuses recettes comme le "Potage Germiny" un potage à l'oseille créé pour le comte Germiny, gouverneur de la Banque de France, le soufflé à l'anglaise, la sole et le bar à la Dugléré.

C'est lui aussi qui a composé le menu du célèbre dîner dit des "Trois Empereurs" qui réunit le tsar Alexandre II, le tsarévitch Alexandre, le roi de Prusse Guillaume Ier et Bismarck.
A sa mort, le 4 avril 1884, la presse parisienne est unanime pour faire l'éloge de ce grand cuisinier.

Dos de cabillaud Dugléré

En cuisine : Un filet de poisson à la Dugléré est poché à court mouillement dans un fumet de poisson avec du vin blanc sur un lit de tomates concassées, d' oignons et d'échalotes ciselés et de persil haché. La sauce est obtenue par la réduction du liquide de cuisson monté au beurre.

Illustration : le Café Anglais où Adolphe Dugléré officiait comme chef cuisinier. Crédit photo : gallica

Pas de bon chef sans bons couteaux !

Les bons couteaux sont aux chefs ce que les sabres laser sont aux Jedis... indispensables !

Couteaux
Un article ajouté le 29/02/16  - Mis à jour le 24/11/22 .

Voir aussi

Pont (François)
Pont (François)

Dîner d'état à l'Elysée

Couteaux de cuisine
Couteaux de cuisine

A chaque geste du cuisinier son couteau.

Le couperet chinois et japonais
Le couperet chinois et japonais

Un couteau parfaitement équilibré pour couper avec précision et facilité.

Habiller une sole
Habiller une sole

Flagrante contrevérité car la sole est ici carrément déshabillée...

Filet de bar en écailles de courgette
Filet de bar en écailles de courgette

Un poisson cuit au four et qui ne sèche pas.

Pommes Darphin ou paillasson
Pommes Darphin ou paillasson

Pommes paillasson ou crêpes de pommes de terre.

Lever des filets de sole
Lever des filets de sole

Pas le droit à l'erreur, ni à l'hésitation !

ChefSimon.com 2023. Tous droits réservés. v3.9.2