1. Accueil>
  2. Recettes>
  3. Oeuf
L'oeuf dur parfait

L'oeuf dur parfait

Facile
1
1

Ingrédients

Pour cette recette
Convertir les mesures ou températures

Préparation de la recette

L'oeuf dur parfait  - Etape 1
1
L'oeuf dur parfait  - Etape 2
2
L'oeuf dur parfait  - Etape 3
3
L'oeuf dur parfait  - Etape 4
4
L'oeuf dur parfait  - Etape 5
5
L'oeuf dur parfait  - Etape 6
6
L'oeuf dur parfait  - Etape 7
7

Quelques mots sur cette recette de base

En bon cuisinier et en vrai curieux, j'ai voulu tester par moi-même cette théorie de l'oeuf cuit dur parfait.
Etonnons nous alors de découvrir que la cuisson de l'oeuf dur n'est pas inéluctablement abonné à l'ébullition forcée et à la cuisson réglée à 10 minutes chrono...
En effet la cuisson par ébullition provoque une coagulation brutale (donc une perte d'eau par resserrement du tissus protéinique) ce qui apporte cet inévitable consistance caoutchouteuse du blanc d'oeuf cuit en réduisant l'allure de chauffe et en abaissant la température sous l'ébullition on évite une pressurisation interne...et on écarte tout risque de fissurage de la coquille...
Bien entendu, en rééssayant, je me suis aperçu que dans les conditions normales d'une cuisine tant familiale que professionnelle el résultat est aléatoire et même muni de minuteur et de matériel de pointe (induction etc..) il est quasi impossible de s'assurer d'une cuisson régulière et exacte à 70°C.
J'ai aussi remarqué que le temps était lui aussi aléatoire. Aussi "l'oeuf dur parfait" me semble truffé d'imperfections... mais c'est celà aussi l'inattendu de la cuisine...
Pour ma part j'en ai déduit qu'une cuisson prolongée sous les 100°C mais pas nécessairement à 69°C apportait une texture il est vrai plus souple, un goût moins "soufré" . Le final est moins amusant tant il est difficile d'écaler l'oeuf proprement.
Et si l'oeuf dur imparfait.. celui des cuisiniers du temps d'Hérode était-il au fond aussi délicieux que celui qui se prétend être parfait ? That is the question !

La représentation de l'oeuf en coupe est fausse. Physiquement il se présente sous cette forme: un jaune flotte dans le blanc entouré de la coquille. Le jaune flotte inéluctablement et remonte systématiquement vers le haut car sa densité est moins forte que celle du blanc composé à 90% d'eau. On le prouve en plaçant un jaune dans des blancs et on remarque que le jaune remonte (voir photo ci-dessus). Il se passe la même chose dans la coquille lors de la cuisson de l'oeuf dur ou mollet. Aussi le centrage du jaune de l'oeuf quasi obsessionnel chez le cuisinier est une chimère. Ce constat, on le fait autant pour les oeufs extra que les oeufs frais.

Une recette ajoutée le 07/12/11  - Mise à jour le 19/05/22 .

Cette recette et d'autres du même sujet dans...

L'oeuf dur n'en fait qu'à sa tête
L'oeuf dur n'en fait qu'à sa tête

Si vous maîtrisez son temps de cuisson, l'oeuf dur vous le rendra bien.

Commentaires

Rejoignez le Club Chef Simon pour commenter : inscription gratuite en quelques instants !
Jeanclaude
Jeanclaude
13 mai 2016 à 19:44

Bonjour, je connais votre site depuis longtemps et le recommande à tous mes amis, que je trouve parfait, comme l'oeuf dont vous parlez !!
J'ai connu hervé This grace à vous et vous en remercie.
J'ai été responsable technique dans une très grande entreprise fabricants des appareils et matériels pour cuisine proff.
Etant à la retraite maintenant, je me suis fabriqué avec une sonde à coeur PT 1000 de four combi et son régulateur électronique
commandant le fonctionnement d'une plaque induction.
j'arrive à maintenir une température de env. +- 1 °C pour obtenir la cuisson de l'oeuf dur parfait comme vous le décrivez et contrairement
à ce que vous affirmez:
"même muni de minuteur et de matériel de pointe (induction etc..) il est quasi impossible de s'assurer d'une cuisson régulière et exacte à 70°C.

Meilleures salutations
Jean

Manifeste pour une cuisine responsable by Chef Simon

Plus qu'un livre de cuisine... offrez le !

Manifeste pour une cuisine responsable by Chef Simon
Manifeste pour une cuisine responsable by Chef Simon

Un livre de Bertrand Simon. Pour acheter le livre, c'est par ici

Voir aussi

Boissons de Noël
Boissons de Noël

Les boissons dégustées lors des fêtes de fin d'année sont délicieuses. Mais les connaissez-vous vraiment ?

Oeufs en gelée
Oeufs en gelée

Aspic d'oeufs : le jeu de la transparence

Côtelettes d'oeufs durs
Côtelettes d'oeufs durs

Une curiosité de la cuisine classique.

Proportions, grammages et origines des oeufs
Proportions, grammages et origines des oeufs

Guide pratique de l'oeuf : poids, nombre par personne pour les oeufs durs, pochés, en omelette, code origine, etc.

Fraîcheur et conservation des oeufs
Fraîcheur et conservation des oeufs

Conseils à propos des oeufs : bien les choisir, bien les conserver et recettes anti-gaspi.

L'oeuf dur n'en fait qu'à sa tête
L'oeuf dur n'en fait qu'à sa tête

Si vous maîtrisez son temps de cuisson, l'oeuf dur vous le rendra bien.

La cuisson à basse température, vous connaissez ?
La cuisson à basse température, vous connaissez ?

Une méthode qui permet de conserver un maximum de vitamines et de nutriments.

Forum

ChefSimon.com 2022. Tous droits réservés. v3.9.2