1. Accueil>
  2. Ustensiles>
  3. Échalote>
  4. Poisson>
  5. Oignons>
  6. Herbes aromatiques>
  7. Légumes>
  8. Viande

Le couteau de chef

Le couteau de chef

Le couteau de chef - Publié le 09/09/2019.

La suite après cette publicité

Qu'est ce qu'un couteau de chef ?

Le couteau de chef est une appellation généraliste que l'on donne aux couteaux que l'on considère comme polyvalents en cuisine. Il sert à trancher, découper, portionner et demande une certaine résistance car il est mis à l’épreuve ! On l' appelle souvent à tort « éminceur », « chef » « demi-chef » utilisé en cuisine dite « occidentale » et distribué aux débutants des écoles hôtelières françaises.

Peu ergonomique et de qualité souvent douteuse, sa lame grossière limite son emploi au tranchage des rôtis, au hachage commun et il faut l’avouer ne permet pas d’atteindre la finesse.

Les couteaux de chef japonais

Convaincu à force d’observation par la supériorité et l’ergonomie des couteaux japonais, mon choix s'est porté sur eux. Ils sont ce que l'on peut appeler la version japonaise des couteaux de chef. Si vous ne deviez en posséder qu'un seul ce serait incontestablement un de ceux-là.

C'est le couteau que le chef aura le plus souvent en main au quotidien pour les découpes de légumes, de viandes, de poisson, pour trancher, hacher, escaloper, ciseler, émincer finement un oignon par exemple.

Il possède une longueur de lame entre 18 et 20 cm qui peut être martelée ou pas selon les modèles. Mes préférés, le couteau Santoku Kasumi et le Kotai Kiritsuke.

L'avis du Chef

Je ne prétends pas les connaître tous ! Vous le savez, je ne parle que de ce que je possède et utilise moi même en cuisine et dans cette gamme de couteaux j'en possède et utilise deux modèles, le santoku Kasumi et le Kiritsuke de Kotai que je vous détaille ici.

Le Kiritsuke de Kotai


La forme du Kiritsuke est particulière, elle est adaptée aux tranchages, découpes divers comme émincer, ciseler, hacher et permet un travail multifonctionnel.


Idéal pour lever des filets de saumons de bonne taille, escaloper finement des saint-jacques pour un carpaccio, pour le gravlax et toutes les opérations de découpe de viande ou poisson.



La spécificité de ce couteau c’est sa fonctionnalité que je qualifierai de tout terrain et sa précision. 
La pointe anguleuse et affinée, permet un travail précis et presque chirurgical.


La finition martelée appelée “Tsuchime” en japonais, réduit la friction pour permettre aux aliments de moins coller à la lame lors de leur découpe.

Côté acier le choix de Kotai est simple, un acier 440 C, riche en carbone propose une lame solide, inoxydable et résistante. Le fastidieux travail d’affilage, aiguisage à la pierre est limitée. Le fil se redresse sans usure majeure avec un bon fusil lisse céramique ou carbone.
 Bien sûr rien n’interdit de l’entretenir à la pierre.

L’habitude prise de donner un coup de fusil au couteau à chaque utilisation pour redresser le fil s’oublie, tant l’usure ne se remarque pas.

Bon à savoir !

Une remise de 15% est offerte pour les lecteurs de Chef Simon sur le Kiritsuke Kotai et sur tous les autres couteaux de la gamme pour toute commande passée directement sur le site KOTAI en suivant ce lien.

Le couteau santoku Kasumi

Le santoku Kasumi est reconnaissable à sa lame damassée (long travail de forge et plusieurs couches d’acier) et à sa pointe éffilée et arrondie qui permet une taille précise et rassurante. Ce couteau est un standard au Japon ! De qualité supérieure, le santoku damassé Kasumi est d’une solidité à toute épreuve. Je passerai sur les qualités de l’acier qui sont indiscutables. L’esprit asiatique est là. Fonctionnel et pluridisciplinaire.

La particularité de son acier nécessite un affutage précieux, à la pierre au grain adaptée !

La connaissance du geste d’aiguisage à la pierre est primordiale. Un mauvais angle, un affilage tardif rend la tranche incertaine.
 Ce couteau haut de gamme si il est impeccablement entretenu tient dans le temps et montre peu d’usure.

Pas de bon chef sans bon couteau !

Les lames japonaises à votre service.

Couteau Santoku Kasumi

A lire aussi

Comment choisir ses couteaux de cuisine ?
Comment choisir ses couteaux de cuisine ?

Couteau d’office, tranchelard, filet de sole... ustensiles indispensables en cuisine, les couteaux doivent être choisis avec soin.

La suite après cette publicité

Voir aussi

Des Légumes - Petite encyclopédie gourmande
bibliothèque
Des Légumes - Petite encyclopédie gourmande

Jean-Marie Pelt

éditions J'ai Lu

Etuver
lexique
Etuver

Echalotes étuvées

Histoire des légumes
bibliothèque
Histoire des légumes

De Georges Gibault.

Edition Menu Fretin.

Ciseler
lexique
Ciseler

Ciseler de la ciboulette

Aillet
herbes et épices
Aillet

La pousse d'ail du printemps

Mirepoix
lexique
Mirepoix

Carottes en mirepoix

Les fines herbes s'invitent dans nos recettes
recettes
Les fines herbes s'invitent dans nos recettes

Elles parfument délicatement toutes sortes de plats et marinades.

Mettez un peu de cerfeuil dans votre vie !
recettes
Mettez un peu de cerfeuil dans votre vie !

Le cerfeuil se consomme de préférence cru ou s'ajoute aux plats en fin de cuisson.

En ce moment

Se faire rouler dans la farine... de châtaigne !
Se faire rouler dans la farine... de châtaigne !
La farine de châtaigne est sans gluten et possède des saveurs délicates.
L'épinard ça devrait être obligatoire
L'épinard ça devrait être obligatoire
En salade, dans une quiche ou simplement sautés au beurre, on aime les épinards.
Les coquilles saint-jacques sont de retour !
Les coquilles saint-jacques sont de retour !
Gratinées, poêlées ou flambées, ces coquilles comblent nos papilles.
Pommes pommes beee dooh !
Pommes pommes beee dooh !
La pomme se marie avec de nombreux ingrédients salés et sucrés.

ChefSimon.com 2021. Tous droits réservés. v3.5.4