1. Accueil>
  2. Culture>
  3. Littérature

Vian (Boris)

Vian (Boris)
Vian (Boris)

Boris Vian

Écrivain français (1920-1959), ingénieur de l'école centrale, inventeur, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). À ces multiples talents, il convient d'ajouter ceux de conférencier, scénariste et traducteur (anglo-américain). Il a également publié sous les pseudonymes de Vernon Sullivan ou Bison Ravi, Baron Visi ou Brisavion (anagrammes de son nom).

La complainte du progrès

Autrefois pour faire sa cour

On parlait d'amour
Pour mieux prouver son ardeur
on offrait son coeur
Aujourd'hui c'est plus pareil
Ca change, ça change
pour séduire le cher ange
On lui glisse à l'oreille
Ah...Gudule!... Viens m'embrasser... Et je te donnerai !

Un frigidaire
Un joli scooter
Un atomixer
Et un Dunlopillo
Une cuisinière
Avec un four en verre
Des tas de couverts
Et des pell' à gâteaux
Une tourniquette
pour fair' la vinaigrette

Un bel aérateur
Pour bouffer les odeurs
Un pistolet à gaufres
Un avion pour deux et nous serons heureux

Autrefois s'il arrivait
Que l'on se querelle
L'air lugubre on s'en allait
En laissant la vaisselle
Aujourd'hui, que voulez-vous
La vie est si chère
On dit :rentre chez ta mère
Et l'on se garde tout
Ah...Gudule...Excuse-toi...ou je reprends tout ça.

Mon frigidaire
Mon armoire à cuilléres
Mon évier en fer
Et mon poêl' à mazout
Mon cire-godasses
Mon repasse-limaces
Mon tabouret à glace
Et mon chasse-filou
La tourniquette

Le ratatine-ordures
Et le coupe-friture
Et si la belle
Se montre encore rebelle
On la fiche dehors
Pour confier son sort

Au frigidaire
A l'efface-poussière
A la cuisinière
Au lit qu'est toujours fait
Au chauffe-savates
Au canon à patates
A l'éventre-tomates
A l'écorche-poulet
Mais très très vite
On reçoit la visite
D'une tendre petite
Qui vous offre son coeur
Alors on cède
Car il faut qu'on s'entr'aide
Jusqu'à la prochaine fois
Et l'on vit comme ça

Ballade du lapin

Refrain 1

Oh ...Les harengs saurs seront perdus demain
Et les concombres ne vaudront plus rien
Mais ici, tu t'en laves les mains
Oh...
Ca me rend fou, le frigidaire est plein
Je t'avais acheté du vin divin
La mayonnaise a du chagrin
Tu m'avais bien promis ta présence pour ce soir, ma mie
J'avais fait du gratin; des champignons si fins, du salami
Oh...
J'ai eu tort de croire à ton appétit
Tu n'es pas venue, sale amie...

Couplet 1

Les escargots, la larme aux yeux
Silencieux rentrent chez eux
Les salsifis tout déconfits
Au riz confient tous leurs soucis
Les fraises des bois noient leur chagrin
Dans le kirsch et le romarin
Et la scarole à l'huile d'olive
A pris la pâleur de l'endive.

Refrain 2

Oh.. Tout est gâché vraiment je n'ai plus faim
Qu'est-ce que tout ça va devenir demain
Faut en faire profiter quelqu'un
Oh...Les vagabonds trouveraient ça si bon
C'est l'occasion de faire une belle action
Avec toutes ces provisions
Au diable le lapin que tu m'as posé ce soir, méchante
Je l'ajoute au menu avec tout's ses vertus réconfortantes
Oh..Les pauvres vont faire un vrai réveillon
J'entends déjà le bruit des gros camions
D'l'abbé Pierre et ses longs jupons.

Les joyeux bouchers

Couplet 1

C'est le tango des bouchers de la Villette
C'est le tango des tueurs des abattoirs
Venez cueillir la fraise et l'amourette
Et boire du sang avant qu'il soit tout noir

Refrain 1

Faut qu' ça saigne
Faut qu' les gens aient à bouffer
Faut qu' les gros puissent se goifrer
Faut qu' les petits puiss'nt engraisser
Faut qu' ça saigne
Faut qu' les mandataires aux halles
puissent s'en fourrer plein la dalle
Du filet à huit cents balles
Faut qu' ça saigne
Faut qu' les peaux se fassent tanner
Faut qu' les pieds se fassent paner
Que les têtes aillent mariner
Faut qu'ça saigne
Faut avaler d'la barbaque
Pour être bien gras quand on claque
Et nourrir les vers comaques
Faut qu'ça saigne

Bien fort

Couplet 2

C'est le tango des joyeux militaires
Des gais vainqueurs de partout et d'ailleurs
C'est le tango des fameux va-t'en guerre
C'est le tango de tous les fossoyeurs

Refrain 2

Faut qu'ça saigne
Appuie sur la baïonnette
Faut qu'ça rentre ou bien qu'ça pète
Sinon t'auras une grosse tête
Faut qu'ça saigne
Démolis-en quelques-uns
Tant pis si c'est des cousins
Fais-leur sortir le raisin
Faut qu'ça saigne
Si c'est pas toi qui les crèves
Les copains prendront la r'lève
Et tu joueras la Vie brève
Faut qu'ça saigne
Demain ça sera ton tour
Demain ça sera ton jour
Plus d'bonhomme et plus d'amour

Tiens! voilà du boudin! voilà du boudin!
Voilà du boudin

Rock'n roll-mops

Je l'ai séduite en un instant
Grâce à la lueur que j'ai dans l'oeil
Elle est tombée comme une feuille
Dans mes grands bras d'ourang-outan

On s'est aimés comme des dieux
Aznavour en s'rait resté bleu
Le phono jouait dans un coin
Des airs de jazz qui swinguaient bien
Mais à la fin, j'avais si faim
Que j'ai app'lé le bar du coin

Allô Dupont- Montez-moi donc
De quoi manger-Sinon je vais crever

Et qu'est ce qu'il faut vous apporter?
Apportez-moi sans hésiter

Rock and roll-mops
Avec du pain beurré
Rock and roll-mops
Et du bifteck haché
Rock and roll-mops
Avec un oeuf à cheval
Rock and roll-mops
Je me sens cannibale

Des escalopes de kangourou
Du sauciflard de sapajou
Du foie de lion aux salsifis
D'la tête au lard aux fruits confits

Et dans un plat-Rien que pour moi
Bien préparé-pas trop assaisonné

Rock and roll-mops
Ca m'a réconforté
Rock and roll-mops
Je suis plein à craquer
Rock and roll-mops
Ma force est décuplée
Rock and roll-mops
On va r'tourner s'coucher

La recette de l'andouillon

  • Je resterai, une fois de plus, dans la tradition de Gouffé en élaborant cette fois un andouillon des îles au porto musqué.
  • Et ceci s'exécute ? dit Colin.
  • De la façon suivante : Prenez un andouillon que vous écorcherez malgré ses cris. Gardez soigneusement la peau. Lardez l'andouillon de pattes de homard émincées et revenues à toute bride dans du beurre assez chaud. Faites tomber sur glace dans une cocotte légère. Poussez le feu, et sur l'espace ainsi gagné, disposez avec goût des rondelles de ris mitonné. Lorsque l'andouillon émet un son grave, retirez prestement du feu et nappez de porto de qualité. Touillez avec une spatule de platine. Graissez un moule et rangez le au four pour qu'il ne rouille pas. Au moment de servir, faites un coulis avec un sachet de lithinés et un quart de lait frais. Garnissez avec les ris, servez et allez-vous en.
  • Je reste sec ! dit Colin, Gouffé fut un grand homme. "

C'est dans L'Ecume des jours (éd. Pauvert, 1963) chapitre 6, réédité au Livre de poche (n°14087) page 48.
Pour Gouffé, il y a cette note, à la page 23, où il est question d'une autre recette plus... raisonnable
Jules Gouffé (1807-1877) est un célèbre cuisinier disciple de Carême. Vian tenait en haute estime son fondamental "Livre de cuisine" (1867). Le "pâté chaud d'anguilles" y figure en effet.

Amicalement transmis par Christophe Otello : Professeur de lettres et webmaster du site "Textes en ligne"

Crédit photo : Wikimedia

Un article ajouté le 29/02/16  - Mis à jour le 10/03/22 .

Voir aussi

Perec (Georges)
Perec (Georges)

Fiches cuisine à l'usage des débutants - L'Infra ordinaire - La vie mode d'emploi

Le carré de lapin
Le carré de lapin

Fantaisie décorative

Dépouiller un lapin
Dépouiller un lapin

Ou enlever la peau.

Découper un lapin
Découper un lapin

Et éliminer les petits os.

Terrine de lapin
Terrine de lapin

Terrine de lapin aux noisettes cuite au four

Anatomie du lapin
Anatomie du lapin

Savoir identifier les différents morceaux du lapin

Lapin cuit au foin
Lapin cuit au foin

Une technique de cuisson originale.

ChefSimon.com 2024. Tous droits réservés. v4.0.1