Gingembre

Zingiber officinale.

Gingembre
Gingembre - gingembre, cuisine asiatique, cuisine chinoise

Une histoire vieille de plus de 3000 ans

Rhizome d'une jolie plante à fleurs originaire de l'Asie tropicale où il est cultivé depuis plus de 3000 ans, il était connu au sud de l'Europe et au Moyen-Orient bien avant l'époque des romains. Le gingembre a été parmi les premières épices orientales à atteindre l'Europe.Très apprécié au Moyen-Age, le gingembre fournissait la poudre zinziborine dont Taillevent parfumait certains de ses plats.

Les portugais l'ont amené en Afrique et les espagnols aux Antilles où ils en ont fait un commerce florissant au XVIème siècle entre l'Europe et la Jamaïque. A cette époque Michel de Notredame dit Nostradamus en fait d'ailleurs une boisson "l'eau de gingembre" dans son traité des confitures (1555).

Aphrodisiaque le gingembre ? Peut-être mais pas seulement.

Au XIIe siècle, les médecins de l'école de Salerne, la plus brillante de son temps, vantent dans un quatrain les propriétés prêtées au gingembre :

" Au froid de l'estomac, des reins et du poumon
Le gingembre brûlant s'oppose avec raison,
éteint la soif, ranime, excite le cerveau,
En la vieillesse éveille amour jeune et nouveau."
(Source : Les épices de Jean-Marie Pelt).

De là à en déduire que sa réputation d'épice aphrodisiaque en découle, il n'y a qu'un pas !

En décoction, il soigne les rhumes par refroidissement. Il a des qualités réchauffantes et digestives, c'est un stimulant circulatoire et un bon sudorifique. Il possède également des propriétés antiémétique qui aident à combattre les nausées, qu'elles soient dues au mal des transports ou à la grossesse.
Des études relativement récentes montreraient que la consommation régulière de gingembre pourrait abaisser la teneur en cholestérol.

Dans les cuisines orientales surtout

En Europe, le gingembre n'est guère utilisé qu'en confiserie et pâtisserie et pour aromatiser les boissons (la "ginger ale" est une bière aromatisée au gingembre).

En revanche il est très couramment employé dans la gastronomie orientale (Chine, Inde, Pakistan et Japon) où il allège les viandes grasses comme le canard ou le porc.
Il parfume également les marinades, potages, riz, purée de légumes, caris, chutney, thés mais aussi les courts-bouillons puisque c'est le condiment essentiel des poissons et des filets de baleines. Idéal pour cuisiner un filet de poisson en papillote.

On l'utilise frais, râpé ou en tranches, en conserve au sirop ou au vinaigre. Séché et moulu aussi mais alors il a une saveur vraiment différente.

Il peut s'allier délicieusement avec la rhubarbe, les pommes cuites au four et le pain d'épices.

Donnez-nous votre avis

Voir aussi

Poivre de Sichuan herbes et épices
Poivre de Sichuan

Zanthoxyllum piperitum.

Citronnelle herbes et épices
Citronnelle

Appelée aussi lemon-grass ou verveine des Indes

Cinq parfums herbes et épices
Cinq parfums

Appelé aussi cinq épices, il parfume merveilleusement les marinades.

Quatre épices herbes et épices
Quatre épices

Pimenta Dioica.

Cuisinons avec la sauce soja recettes
Cuisinons avec la sauce soja

Son goût corsé parfume les sauces et marinades et relève la saveur des bouillons et ragoûts.

Pour rester zen, mangez des nems ! recettes
Pour rester zen, mangez des nems !

Le nem reste un symbole fort de la cuisine asiatique.

Beignets d'escargots façon asiatique technique
Beignets d'escargots façon asiatique

Pochage des escargots aux saveurs asiatiques.

Bo bun technique
Bo bun

La salade composée version cuisine vietnamienne.