Les beignets de nos régions

Ah qu'ils étaient bons les beignets de notre enfance gonflés et dorés dans leur cornet en papier et saupoudrés de sucre glace.

Ils ne sont pas tous fondamentalement différents mais bien plus que la pâte qui les compose c’est leurs noms richement illustrés qui nous amusent comme les crottes d’âne, les cuisses de dames et autres pets de nonne. Décidément nos régions ont du talent !

Y m'a filé une bugne Je lui ai filé une merveille…

Ganses, oreillettes, bugnes, tourtisseaux… une farandole de nom pour un presque même beignet différemment parfumé.

Des merveilles pour Mardi gras !
Des merveilles pour Mardi gras !

Bugnes, ganses, merveilles ou oreillettes pour un Mardi gras réussi.

Découvrez aussi toutes nos recettes de beignets...

Y m'a filé un pet de nonne Je lui ai filé mes croustillons !

De la crotte d’âne aux pets de nonne en passant par les cuisses de dames, le moins que l’on puisse dire c’est que le langage des beignets de nos régions est assez fleuri.

Croustillons du Chef Simon.
Nos régions ont du talent !
Nos régions ont du talent !

Partez à la découverte des déclinaisons régionales des gourmandises de carnaval.

Découvrez aussi toutes nos recettes de beignets...

La cerise sur le pompon

Tout beignet qui se respecte se doit d’être servi comme à la foire dans son cornet en papier et généreusement saupoudré de sucre glace.

Sucre glace
Sucre glace

Ingrédient principal de la glace royale

D’où vient le mot beignet ?

A priori du mot « beigne » qui au XIIIè siècle désignait une boule de pâte passée en friture. Par analogie, à cause du gonflement de la dite pâte pendant la cuisson le mot beigne a pris un deuxième sens et désigne aussi en langage familier un coup, une claque, une gifle.

Remerciements

Merci aux Gourmets du Club Chef Simon de partager les recettes que vous trouverez dans ce dossier :